Iran : En pleine discussion sur son programme nucléaire, « Téhéran lance de puissantes centrifugeuses »

Le président Hassan Rohani a lancé, ce samedi, lors d’une cérémonie officielle en vidéoconférence, la production d’une chaîne de 164 centrifugeuses IR-6. Celles-ci sont dix fois plus puissantes que les anciennes IR-1 utilisées par l’Iran avant l’accord nucléaire de 2015. L’Iran a aussi lancé la mise en service de 30 centrifugeuses IR-5.

Surtout, la télévision iranienne a montré deux centrifugeuses géantes de type IR9, cinquante fois plus puissantes que les IR-1, les seules que l’accord de Vienne autorise l’Iran à utiliser à des fins de production.

Ces nouvelles centrifugeuses, installées au sein du complexe nucléaire de Natanz, dans le centre de l’Iran, sont actuellement testées pour vérifier la « stabilité mécanique », a annoncé le président Rohani, mais elles permettront à l’Iran de faire un très grand pas dans l’accélération de sa production d’uranium enrichi.

Dans le cadre de l’accord de 2015, l’Iran s’était engagé à utiliser seulement des centrifugeuses anciennes et de garder seulement 350 kilogrammes d’uranium faiblement enrichi, rappelle notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi. Avec ces nouvelles centrifugeuses, le stock d’uranium enrichi de l’Iran a déjà atteint 5 000 kilogrammes. Téhéran a également produit 60 kilogrammes d’uranium enrichi à 20%, ce qui est plus proche du seuil militaire. Mais Hassan Rohani a répété à l’occasion de la cérémonie organisée pour la Journée nationale de la technologie nucléaire que le programme nucléaire de son pays était purement « pacifique ».

Avec RFI.FR

Vous aimerez aussi...