Hommage à Idriss Deby, « Emmanuel Macron promet la chicotte à quiconque s’attaquera au Tchad »

Ce vendredi, le président français Emmanuel Macron a rendu hommage au défunt président tchadien Idriss Deby lors de ses funérailles et a déclaré que Paris ne laisserait personne menacer la stabilité et l’intégrité de son ancienne colonie alors qu’elle effectuait une transition vers la démocratie.

Deby, un proche allié occidental, a été tué dans une bataille avec les rebelles lundi, faisant craindre que davantage de troubles et d’incertitudes entravent la lutte contre les militants islamistes dans la région du Sahel.

« La France ne laissera personne remettre en question ou menacer aujourd’hui ou demain la stabilité et l’intégrité du Tchad », a déclaré Macron lors d’un discours à l’enterrement de Deby.

Le président français était assis pour la cérémonie à côté du fils de Deby, Mahamat Idriss Deby, qui, avec un conseil militaire, a pris ses fonctions à N’Djamena et a déclaré qu’il rétablirait le régime civil dans les 18 mois.

« La France sera également là pour rester en vie sans attendre la promesse d’un Tchad pacifique créant une place pour tous ses enfants et ses composantes », a déclaré Macron. « La transition aura ce rôle à jouer: stabilité, inclusion, dialogue et transition démocratique. Nous sommes et serons à vos côtés. »

Rappelant les longs liens entre la France et l’Afrique de l’Ouest qui, selon Macron, les avaient liés, il a rendu hommage à Deby, un « ami » et un soldat « courageux », qui avait donné sa vie à son pays.

<< Je partage le deuil d’une nation touchée profondément par le sacrifice de son premier soldat et je partage le deuil d’un ami et allié fidèle parce que vous avez été le premier à répondre à l’appel des pays de la région à défendre l’Afrique contre le terrorisme armé en le Sahel en 2013 », a-t-il dit, faisant référence aux forces tchadiennes qui ont rejoint la France au Mali pour contrer une insurrection islamiste.

Avec Reuters

Vous aimerez aussi...