CPI : Affaire crime Israélien en Cisjordanie, « Voici ce que l’état Hébreux compte faire »

L’état Hébreux est formel, la CPI n’a pas le droit d’enquêter sur quoique ce soit concernant ses agissements. Israël va rédiger une réponse à la Cour pénale internationale (CPI), affirmant que le tribunal de La Haye n’a pas le pouvoir d’enquêter sur les actions du pays et qu’il ne coopérera pas à l’enquête, relate la presse israélienne.

Le tribunal a ouvert une enquête en mars dernier sur des crimes présumés en Cisjordanie et à Gaza.

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a fustigé la décision de la CPI, dénonçant l’annonce d’une enquête sur des crimes présumés en Cisjordanie et à Gaza comme étant « l’essence même de l’antisémitisme et de l’hypocrisie ».

Le Premier ministre, le ministre de la Défense Benny Gantz, le ministre de l’Éducation Yoav Gallant, le ministre de l’Énergie Yuval Steinitz, le procureur général Avichai Mandelblit, le conseiller à la sécurité nationale Meir Ben-Shabbat se sont rencontrés jeudi pour un entretien au cours duquel ils ont décidé  qu’Israël ferait clairement comprendre à la Procureure en chef du tribunal, Fatou Bensouda, qu’elle n’a pas le pouvoir d’ouvrir une enquête contre l’Etat hébreu.

Avec i24news.tv

Vous aimerez aussi...