Arabie Saoudite : Une installation pétrolière frappée la résistance Yéménite, « Voici ce qui se serait passé »

Un autre site du géant pétrolier saoudien Aramco à Jizan a été visé par un drone de la Résistance Yéménite. Ansarallah souligne que toutes les options militaires resteront sur la table aussi longtemps que la guerre se poursuivra.

L’un des réservoirs du site de produits pétroliers de la province de Jizan a été visé à la suite de frappes de drones par l’armée yéménite, selon le ministère saoudien de l’Énergie.

Il a annoncé vendredi matin qu’un incendie était survenu dans l’un des réservoirs d’un site de produits pétroliers de Jizan à la suite de frappes de drones, appartenant aux forces armées yéménites.

La coalition saoudienne a annoncé qu’elle avait affronté huit drones de l’armée yéménite, jusqu’à ce vendredi à l’aube.

Une source saoudienne a déclaré à l’agence de presse Vass que l’attaque n’avait  laissé aucune victime.

Faisant référence à des activistes saoudiens, la chaîne de télévision Al-Alam avait auparavant fait part de la fermeture de plusieurs aéroports saoudiens à la suite d’explosions successives.

Parallèlement, un porte-parole lié au groupe yéménite d’Ansarallah a fait état  de la libération complète de la partie ouest de la ville stratégique de Maarib. 

Le porte-parole d’Ansarallah et chef de l’équipe de négociateurs du gouvernement de salut national yéménite, Mohammad Abdel Salam, a rapporté à Al-Mayadeen que la frontière ouest de Maarib avait été complètement libérée.

Avec French.presstv.com

Vous aimerez aussi...