Liban : Chute du Gouvernement, « Une situation qui doit interpeller certains Gouvernants »

Face au tout puissant Hassan Nasrallah chef du Hezbollah Libanais, qui s’opposait au départ du Gouvernement et face aux tueries, les manifestants ne se sont pas laissé intimider.

Après plusieurs jours de manifestations de rue, la population Libanaise est venue à bout du Gouvernement qui, ne pouvant plus résister, à la pression de la rue, a abandonné le pouvoir en démissionnant.

Que fera le Hezbollah dont les partisans avaient organisés des contre-manifestations en soutien au Gouvernement? Qui mènera à bien le prochain Gouvernement au Liban? Ce sont là, les quelques questions que se posent les observateurs de cette crise Libanaise.

Cette situation qui a vue la chute du Gouvernement Libanais, doit interpeller certains dirigeants et hommes politiques  qui doivent comprendre qu’il n’y a aucune force capable de maîtriser une population en colère.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 + 16 =