Le Ministre israélien des Affaires étrangères prévient, « L’Iran ne veut pas revenir à l’accord nucléaire de 2015 »

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Yaïr Lapid,a rencontré lundi, Rob Malley, l’envoyé spécial américain pour l’Iran, lors de la visite de ce dernier en Israël, lui assurant que « l’Iran n’avait pas l’intention de revenir à l’accord sur son programme nucléaire de 2015. »

Les Etats-Unis se sont notamment retirés de cet accord en 2018 sous la présidence de Donald Trump.

 Yaïr Lapid a affirmé que l’Iran essaie de gagner du temps avec les négociations sur son programme nucléaire, jusqu’à ce que la question de rejoindre l’accord nucléaire de 2015 ne soit plus d’actualité, selon Ynet.

R. Malley, qui a atterri en Israël lundi matin, devrait également rencontrer le ministre de la Défense, Benny Gantz, et le chef du Mossad, David Barnea.

Certains médias ont déclaré que Naftali Bennett ne rencontrerait pas R. Malley parce que le protocole ne l’exige pas, notant que le Premier ministre s’oppose à l’effort américain pour relancer l’accord nucléaire avec l’Iran.

La semaine dernière, un commandant des forces aérospatiales des Gardiens de la révolution iranienne a déclaré qu’Israël était « condamné à disparaître », et que toute action de Jérusalem contre la République islamique accélérerait cette disparition.

Dernièrement, l’establishment sécuritaire israélien a intensifié sa rhétorique contre l’Iran. Le chef d’état-major de Tsahal, Aviv Kochavi, a notamment averti que l’armée renforçait ses préparatifs en vue d’une éventuelle attaque contre les installations nucléaires iraniennes.

Avec i24news.tv

Vous aimerez aussi...