Israël : Plusieurs célébrités apportent leur soutien aux homosexuels, « Voici réellement pourquoi »

Plus de 200 célébrités, dont l’actrice américaine Mila Kunis, ont signé une lettre ouverte s’opposant aux efforts de boycott d’un festival du film LGBT à Tel Aviv.

La lettre intervient en réponse aux appels d’activistes du mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions) à boycotter le Festival international du film LGBTQ+ de Tel Aviv, également appelé TLVFest, un festival du film annuel présentant des films LGBT.

Il a été créé en 2006 par la Creative Community for Peace, une organisation de professionnels de l’industrie du divertissement qui lutte pour restreindre les boycotts culturels contre Israël.

« En Israël, les films ont le pouvoir unique de rassembler des Juifs, des Arabes et des personnes de toutes races, ethnies et origines grâce à l’amour partagé de l’art, travaillant ensemble vers l’objectif commun de raconter des histoires uniques », peut-on lire dans la lettre.

En mai dernier, Aswat, une organisation qui s’occupe des questions féministes palestiniennes, a appelé les militantes du monde entier à boycotter les « événements de pinkwashing d’Israël », y compris les défilés de la Gay pride et le festival du film.

« Pinkwashing » est un terme utilisé par les militants pro-palestiniens pour affirmer qu’Israël utilise son ouverture à la communauté LGBT pour « détourner les critiques concernant son traitement injuste des Palestiniens. »

En juin dernier, le grand rabbin de Jérusalem Shlomo Amar avait comparé la communauté LGBT à des animaux et s’était moqué des religieux ayant participé à la Gay pride.

Avec i24news.tv

Vous aimerez aussi...