France : Xavier Bertrand veut faire tomber Emmanuel Macron en 2022, « Voici sa vision sur la sécurité »

Le président de la région des Hauts-de-France, candidat à l’élection présidentielle, se déplace à Rouen ce vendredi 17 septembre 2021. L’occasion de revenir sur ses annonces musclées en matière sécuritaire.

Xavier Bertrand de se rendre dans la capitale normande le vendredi 17 septembre 2021. Une visite organisée au MIN (Marché d’intérêt national), sur le thème de la valeur travail et de la sécurité alimentaire. Mais en attendant de dévoiler son programme économique, le patron de la région Hauts-de-France assume sa vision intransigeante en matière de sécurité, conforme aux valeurs d’une droite qu’il entend bien mener à la victoire en 2022.

Xavier Bertrand : « Ma volonté est de montrer qu’une politique totalement différente, qui apportera des résultats, est possible. La sécurité, c’est la priorité des Français, mais ce n’est pas celle d’Emmanuel Macron. Si les Français veulent se sentir protégés à nouveau, ils devront changer de président l’an prochain. Quand vous prenez son discours à Roubaix, il n’y a rien sur la réponse pénale. Or s’il y a impunité aujourd’hui, c’est cette réponse qu’il faut améliorer. »

Sévérité, retour de l’autorité… C’est sur ce terrain que se jouera l’élection, selon vous ?

« Je reste persuadé qu’il faut mettre un terme à l’impunité. Aucune peine, sanction, contravention, ne peut rester sans suite. Et il faut les appliquer immédiatement. D’où cette proposition : si elles ne peuvent être payées tout de suite, les amendes feront l’objet de retenues sur salaires ou sur certaines prestations sociales telles que le RSA. Même si c’est un peu tous les mois : par principe, une amende, ça se paye. Quant au rétablissement de l’autorité, c’est un préalable à la fin du désordre dans notre pays. »

Avec paris-normandie.fr

Vous aimerez aussi...