France-Etats Unis : Crise de sous-marins, « L’Union Européenne apporte son soutien à la France »

Les jours passent et se ressemblent, après la perte par la France d’un contrat de vente de sous-marins.

Réunis à New York, lundi 20 septembre, en marge de l’Assemblée générale annuelle de l’ONU, les ministres des Affaires étrangères de l’Union Européen (UE), ont exprimé un franc soutien à la France face aux États-Unis, suite à la perte de ce méga-contrat de vente de sous-marins à l’Australie.

Ils ont fait front commun pour dénoncer l’annulation du contrat de sous-marins australiens au profit des américains. Une entière solidarité envers la France, qui est un pays allié et un pays ami.

Une situation inacceptable qui affecte toute l’UE ont dénoncé les dirigeants du bloc. Pourtant, derrière l’unité, des divisions persistent parmi les pays membres.

Un “événement qui va à l’encontre de tous les appels à plus de coopération avec l’Union Européenne dans l’Indo-pacifique” a déclaré le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell. 

La crise diplomatique transaltantique a bousculé les retrouvailles du multilatéralisme à l’ONU, les Européens apportant leur soutien à la France, qui ne décolère pas contre les États-Unis, malgré la tentative d’apaisement du président Joe Biden. Pour eux, la dispute franco-américaine autour de l’annonce d’une alliance entre les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie « affecte » toute l’UE » par ses implications stratégiques, a expliqué Josep Borrell.

Vous aimerez aussi...