France: Emmanuel Macron appelle a l’apaisement entre la France et l’Algérie

Le président français Emmanuel Macron, a exprimé mardi, le souhait d’un « apaisement » entre la France et l’Algérie. « j’entretien des relation vraiment cordiales avec le Président Tebboune« .

Il faut noter que l’Algérie a rappelé son ambassadeur en marge de crise diplomatique entre les deux pays.

Emmanuel Macron a déclaré dans un entretien à France Inter, « Mon souhait, c’est qu’il y ait un apaisement parce que je pense que c’est mieux de se parler, d’avancer ».

Le 28 septembre, la France a décidé de durcir les conditions d’obtention des visas à l’égard de l’Algérie, du Maroc et de la Tunisie, en raison du « refus » de ces trois pays de délivrer les laissez-passer consulaires nécessaires au retour des immigrés refoulés de France. 

« J’ai le plus grand respect pour le peuple algérien et j’entretiens des relations vraiment cordiales avec le président Tebboune« , a assuré le chef d’Etat, liant par ailleurs les tensions au travail de mémoire fait en France sur la Guerre d’Algérie.

« On se dit des choses qui ne sont pas agréables pour nous-mêmes. Je ne nous ai pas ménagé avec notre propre histoire. Il y a quelques années de ça, ça avait produit quelques troubles et quelques réactions. J’ai été le plus franc possible avec notre histoire sur la question des harkis, mais je continuerai ce travail », a-t-il dit. 

« Quand la question m’a été posée sur l’accueil du rapport de Benjamin Stora en Algérie, j’ai été obligé de dire la vérité au président Tebboune, on en a parlé et c’est quelqu’un en qui j’ai confiance. Il a eu des mots amicaux et proportionnés ». Mais en Algérie, « beaucoup de gens ont insulté, parfois menacé Benjamin Stora suite à ce rapport. On ne va pas faire comme si cela n’était rien », a-t-il dit.

Ce travail mémoriel, « c’est d’abord un problème franco-français. On doit continuer à faire ce travail avec beaucoup d’humilité, avec beaucoup de respect ».

Avec i24news.tv

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire