Affaire les Etats-Unis arrachent un contrat de 56 milliards à la France, « En colère, Paris rappel ses ambassadeurs »

Le torchon brûle entre les Etats-Unis et la France, après que Washington a détourné à son profit, un contrat de vente de sous-marins à l’Australie.

Le vendredi 17 septembre 2021, dans la soirée, l’ambassadeur de France aux États-Unis, Philippe Etienne, a été rappelé à Paris pour consultations, de même que son homologue en Australie, Jean-Pierre Thébault.

«Cette décision exceptionnelle est justifiée par la gravité exceptionnelle des annonces effectuées le 15 septembre par l’Australie et les États-Unis», a dit dans un communiqué le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. «L’abandon du projet de sous-marins de classe océanique qui liait l’Australie à la France depuis 2016, et l’annonce d’un nouveau partenariat avec les États-Unis visant à lancer des études sur une possible future coopération sur des sous-marins à propulsion nucléaire, constituent des comportements inacceptables entre alliés et partenaires, dont les conséquences touchent à la conception même que nous nous faisons de nos alliances, de nos partenariats et de l’importance de l’indopacifique pour l’Europe», a aussi dit le ministre.

Washington a réagi dans la soirée assurant «avoir été en contact étroit» avec Paris. «Nous regrettons qu’ils aient franchi ce pas, toutefois nous resterons engagés dans les jours à venir pour résoudre nos différends», a ainsi déclaré un responsable de la Maison-Blanche. «Nous espérons pouvoir continuer notre discussion sur ce sujet à haut niveau dans les prochains jours, y compris à l’Assemblée générale de l’Onu la semaine prochaine» à New York, a déclaré le porte-parole de la diplomatie américaine, Ned Price, dans un tweet. Il a ajouté «comprendre leur position», et a pris acte de la décision sans précédent de Paris.

Vous aimerez aussi...