Espagne : Un poisson d’Avril piège environ 3000 personnes âgées de 80 ans, « Voici ce qui s’est passé »

Un poisson d’avril de mauvais goût. Un message signé de l’autorité sanitaire de Séville et circulant sur la messagerie WhatsApp a provoqué ce jeudi 1er avril, une bousculade dans l’un des centres de vaccination de la ville.

Ce message, qui n’était autre qu’un canular, invitait les plus de 80 ans à venir se faire vacciner contre le coronavirus sans rendez-vous. La police a dû intervenir pour contenir la foule présente et protéger les personnes âgées venues se faire vacciner.

Car près de 3.000 personnes âgées de plus de 80 ans sont tombées dans le piège, rapporte le quotidien El Mundo. Selon leurs informations, le centre de Los Bermejales ne pouvait initialement accueillir que 2.000 personnes. Mais l’entassement à la fois des Espagnols piégés par le canular et des véritables inscrits sur la liste de vaccination a créé un énorme embouteillage, estimé entre 4.000 à 5.000 personnes.

D’après certains médias locaux, l’autorité sanitaire a finalement déployé du personnel supplémentaire afin d’administrer des vaccins de plus aux Espagnols piégés et leur éviter de rentrer chez eux non vaccinés.

Néanmoins, l’autorité sanitaire locale citée dans le message WhatsApp a décidé de déposer plainte contre X. Jusqu’à ce jour, le ou les auteurs du canular étant encore inconnus.

Avec cnews.fr

Vous aimerez aussi...