ÉCONOMIE

Renault-Nissan : Le fils de Carlos Ghosn revèle les enquêteurs veulent faire signer des aveux à son Père

C’est dans les colonnes de l’hebdomadaire Français le Journal du Dimanche (JDD) que le fils du PDG de Renault Anthony Ghosn a révélé que son Père pourrait être libéré sous une seule condition qui est la signature d’un Aveux rédigé en Japonais. Une langue selon lui, que son Père ne comprend pas.

Carlos Ghosn est en détention prolongée au Japon il faut le rappeler, pour des raisons de soupçons de malversations financière. Selon Anthony Ghosn, son père serait prêt à se défendre de façon vigoureuse devant un tribunal de Tokyo le Mardi Prochain. « Je n’ai pas de nouvelles directes de lui, j’en ai par ses avocats japonais. Il est en bonne forme. Il est prêt à se défendre de façon vigoureuse, et est très concentré sur l’objectif de répondre aux accusations lancées contre lui. Il est surtout très calme ».

Ce qui est surprenant dans cette affaire de soupçon de malversations financières, c’est que la langue dans laquelle le Président Directeur Général de Renault devra signer son aveux, est le Japonais et pourtant, il ne comprend pas cette langue selon son Fils.