Côte d’Ivoire : Un ex-cadre du RHDP prévient, « Arrêter Soro serait une grave erreur pour Ouattara »

A travers un coup de fil masqué, très tôt ce mardi matin, un homme se disant ancien cadre de l’ex parti politique au pouvoir le Rassemblement Des Républicains (RDR), a souhaité attirer l’attention du Président de la République sur selon lui, ce qui pourrait se passer en Côte d’Ivoire, si Guillaume Soro était mis aux arrêts ou, si quelque chose lui arrivait de là où il se trouve en ce moment.

Pour notre interlocuteur qui disait nous appeler de la deuxième grande ville du Pays, qu’il n’a pas lui-même voulu mentionner, malgré que nous le lui en avons demandé, le Président Ouattara ferait mieux de laisser le président de Génération et Peuples Solidaires (GPS) Guillaume Kigbafori Soro tranquille, quelque soit, ce que ce dernier dira de lui ou du pays.

« C’est la politique. Chacun est libre de s’opposer, quand il n’est pas content de ce qu’il constat dans son pays ». A-t-il déclaré.

Notre interlocuteur a fait savoir que Soro est dans ses droits de dire ce qu’il pense et de chercher  à gouverner le pays.

« Si pour cela, Ouattara veut le faire arrêter, il aurait commis la plus grave erreur de sa vie ». A prévenu notre interlocuteur, avant d’ajouter, « si les gens ne croient pas en ce que je suis en train de vous dire, qu’ils touchent à un de ses cheveux et ils comprendront, que souvent, il faut prendre au sérieux ce que tu crois petit pour toi ». A-t-il averti.

Notre interlocuteur a dit s’être battu pour Ouattara, mais, « Nous sommes beaucoup, qui nous sommes battu, pour le président Ouattara et nous ne permettrons pas qu’il arrête Soro ».

C’était donc, sur vous que Soro comptait, quand il affirmait qu’il n’y aura pas d’élection le 31 octobre et que Ouattara ne sera pas, le prochain président de la République de Côte d’Ivoire? Ainsi, nous lui avons interrogé.

Notre interlocuteur s’est mis dans tous ses états et a voulu faire des révélations. « Vous pouvez penser ce que vous voulez, mais, laissez moi vous dire ce qui est en route ».

Lorsque notre interlocuteur a voulu poursuivre, nous entendions des voix lui, demander de ne rien révéler et la communication s’est interrompu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 4 =