Côte d’Ivoire : Transport Urbain et phénomène Yango, « Bientôt la fin de l’incivisme dans la ville d’Abidjan »

La Côte d’Ivoire qui s’est lancée dans la lutte contre l’incivisme et la corruption, pour mettre fin au désordre dans certains secteurs d’activités, fait face à un nouveau mode de désobéissance.

Malgré les efforts du gouvernement, à travers les actions sur le terrains, du ministre de la Bonne Gouvernance, du Renforcement des Capacités et de la Lutte contre la Corruption, Zoro Epiphane Ballo, la société YANGO continue d’opposer une défiance sans pareille, à l’état ivoirien, en se servant de véhicules personnels pour faire des activités de transport.

Face à cette situation, des voix s’élèvent dans le milieu du Transport urbain notamment, des taxis Compteurs, pour décrier cette situation et tirer la sonnette d’alarme.

Des Propriétaires de Taxis Compteurs ont décidés d’exprimer leurs Ras-le Bol, par un arrêt de travail, en espérant que avoir la réaction des autorités.

« Nous Espérons que le Président de la République en personne, prendra les choses en mains, pour rétablir l’ordre dans notre secteur qui est très sensible », a déclaré à ivoirnews24.net, un propriétaire de Taxis Compteur, avant d’ajouter, « Nous faisons confiance au Président Alassane Ouattara et nous savons qu’il réagira pour mettre de l’ordre ».

Selon notre interlocuteur, « tout véhicule qui veut faire du transport urbain, doit se mettre en règle vis-à-vis de la loi et non passer par une structure qui opère dans l’illégalité ».

On peut le dire sans se tromper, la fin de ce phénomène YANGO, c’est pour très bientôt.

Nous y reviendrons.

Vous aimerez aussi...