Côte d’Ivoire : Soutien aux filières animales et halieutiques « Voici les dons du gouvernement »

Le gouvernement ivoirien a fait des importants dons financiers et matériels aux filières halieutiques et animales, dans le cadre du programme d’urgence, de soutien aux filières agricoles d’exportations et des productions alimentaires impactés, par la crise sanitaire de Covid19.

C’est à la faveur d’une cérémonie officielle de remise de dons, organisé ce jeudi au Plateau, que ces différents dons ont été offert par les récipiendaires.

A l’entame, monsieur Djakaridja Coulibaly a tenu à remercier les acteurs des filières pour le travail abattu. il a également rendu un hommage, aux partenaires qui ont bien voulu apporter  leur  contribution à la réalisation de cette cérémonie.

Quant  à lui, le docteur Aka Agniman, Conseiller spécial du Premier Ministre, par ailleurs, président du comité inter-ministériel de coordination technique (CICT), a, au cours de son allocution, fait savoir que « 11,24 milliards ont été affectés aux filières halieutiques et animales, au bénéfice des acteurs de l’agriculture, de la poisson culture, des élevages en développement, la Pêche artisanale et  l’aquaculture ».

Le Docteur Aka Agniman a ensuite remercié le Ministre de la Production Animale et Halieutique, Moussa Dosso, qui selon lui, pour les efforts consenties malgré les difficultés.

Il a enfin prodigué des conseils aux filières concerné par cette cérémonie. Aka Agniman a demandé aux acteurs des filières animales et halieutiques, de ne pas mépriser les efforts qui ont été faits par le gouvernement. Il leur a enfin demandé de bien utiliser les matériels qui sont remis, pour servir de gage pour les générations futurs.

Le Président de la Fédération Nationale des Sociétés Coopératives et acteurs de la Filière Pêche de Côte d’Ivoire (FENASCOOP-CI) Bakayoko Mamadou, qui s’est exprimé au nom des récipiendaires, a rendu un vibrant hommage à feu, le premier ministre Amadou Gon Coulibaly, qui selon lui, qui s’est investi à défendre les intérêts  du monde agricole et  grâce à qui les pêcheurs ivoiriens bénéficient d’un don du gouvernement.

Mamadou Bakayoko s’est réjouit de la continuité de cette oeuvre par l’actuel premier ministre Hamed Bakayoko, à qui, il a dit un grand  merci. Il a ensuite salué les efforts du ministre de la production animale et halieutique, pour sortir les filières de leurs léthargie.

« Nous accueillons avec  satisfaction, l’implication du Ministre Dosso Moussa, aux cotés des acteurs, dans la riposte, pour endiguer la propagation du COVID19 ». A-t-il déclaré.

Bakayoko Mamadou a enfin égrainé les actions du ministre Moussa Dosso, dans le plan stratégique de développement des filières.

Quant à lui, le Ministre de la production animale et halieutique Moussa Dosso, a exprimé ses vives reconnaissances au Président de la république Alassane Ouattara, pour avoir permis la mis en oeuvre d’un plan de soutien aux filière agricole, dont la filière halieutique.

Dosso Moussa a égrainé les conséquences de la pandémie de Covid19 sur les différentes filières, après l’instauration de mesures du gouvernement contre cette pandémie. « Ce qui a eu pour conséquence, la baisse drastique du rendement en viande, toutes espèces confondues et en poisson, destiné aux espaces gastronomiques, (des Maquis, des Restaurants, et des hôtels) et des produits animaux ». A-t-il fait savoir, avant d’évoques les difficultés pour écouler les produits animaux, halieutique, ce qui a conduit à des surcoûts et à des stocks, sur les fermes.

Le Ministre Dosso Moussa a ensuite déclaré que cette situation a également eu un impacte dévastateur sur la production de poussin, difficulté des produits vétérinaire et d’aliments pour animaux.

Il a présenté les cinq principaux défit, selon lui, qui sont à relever, dans le milieu des ressources animales et halieutiques. Ce sont, Assurer la disponibilité alimentaire, en produits animaux et halieutiques, sur l’ensemble du territoire, Maintenir, réhabiliter et restaurer le potentiel national en produit animaux et halieutique, Maintenir les revenus des acteurs des différentes filières du secteur, maintenir les emplois stables des femmes et des jeunes, dans le secteur.

Moussa  Dosso a remercié les partenaires pour leur contribution qu’il n’a pas manqué d’égrainer. Il a enfin rappelé la dotation globale des filières des ressources animales et halieutiques, qui s’élève à plus de « 11 milliards de francs CFA, reparti comme suite, 10 170 000 000 Milliards pour la filière  agricole, 300 millions pour la filière porcine, la filière Aquaculture, 300 millions, la  filière Pêche artisanale, 400 millions de francs CFA, la filière des élevages en développement, 70 millions ».

Selon le ministre Moussa Dosso, ces dotations ont permises, l’acquisition de matériel, des produits d’élevages, des produits de désinfection, mais aussi, d’acquérir, des fonds d’appuie directs au profit des acteurs de ces filières.

Le ministre de la  production animale et halieutique a  enfin demandé aux récipiendaires, de bien utiliser ces dons.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 − 8 =