Côte d’Ivoire : Lutte contre l’incivisme, le commissaire Siaka Dosso, « L’opération de répression va se poursuivre de jour comme de nuit »

Depuis le début de l’année 2021, le nombre d’accidents n’a jamais été aussi en baisse sur une période donnée dans la ville d’Abidjan. Cette baisse enregistrée au mois de septembre 2021 est qualifiée d’un bon taux par les autorités policières et mis en relation avec la vaste campagne initiée par le Ministère des Transports dans le cadre de la stratégie nationale 2021-2025 pour la sécurité routière.

Au niveau des statistiques, l’on a noté une semaine avant la sensibilisation 569 cas d’accidents dont 398 dégâts matériels, 162 dégâts corporels et 09 mortels contre 424 cas d’accidents dont 318 dégâts matériels,102 corporels et 04 mortels une semaine après l’entrée en vigueur de la phase de répression, soit une baisse de 28,01%.

L’annonce a été faite, vendredi 17 septembre 2021, par le préfet de police d’Abidjan, le Commissaire Divisionnaire Major Dosso Siaka, au cours d’une réunion avec ses collaborateurs en présence de la Direction de la Communication du Ministère des Transports.

Poursuivant, le Préfet de police a profité pour faire le point des interventions de ses hommes contre l’incivisme sur les routes dans le cadre de l’opération Épervier 7.

Selon lui, plusieurs cas d’incivisme ont été constatés par la Police Nationale, dont deux cas notoires enregistrés dans la commune de Cocody au quartier d’Angré, pour mauvais stationnement et excès de vitesse avant que les agents des forces de l’ordre ne découvrent que ces véhicules circulaient sans aucun document administratif. A cela s’ajoute une tentative manifeste de corruption des agents en service.

Pour terminer, le Commissaire Siaka Dosso s’est voulu très clair. « Outre la vidéo-verbalisation, l’opération de répression contre l’incivisme sur nos routes va se poursuivre de jour comme de nuit », a-t-il déclaré.

Avec Ministère des Transports

Vous aimerez aussi...