Côte d’Ivoire : Lutte contre le cancer du sein et du col de l’utérus, « Voici l’appel du Rotary Océan Grand-Bassam »

« Octobre rose« , c’est le décret du Rotary Club International, concernant tous les 10 ème mois de chaque année, pour sensibiliser et dépister les populations en générale et plus particulièrement, les femmes.

Le mercredi 6 octobre 2021 dernier, au foyer des jeunes de la ville Patrimoine de l’UNESCO, le Rotary Océan de Grand Bassam, Akwaba d’Abidjan, ont lancé la campagne de sensibilisation et de dépistage contre ces fléaux,

C’était dans le cadre de la 3ème édition de cette campagne, parrainée par le ministre de la défense, Téné Birahima, représenté par son conseiller Ouattara BE Mazeny, au cour de laquelle, environ 1500 femmes ont été sensibilisées et dépistées sur le cancer et le col de l’utérus.

Après les séances de dépistage, la cérémonie officielle a démarré par une conférence prononcée par Dr Akafou sur ces 2 maladies qui tuent plus de 300 milles femmes chaque année en Côte d’Ivoire, selon les chiffres du ministère de la santé.

Selon Dr Akafou, éviter le surpoids, l’obésité, pratiquer régulièrement le sport, manger saint (consommation de légumes, fruits) permettent de vivre sans ces 2 maladies. L’on retient du conférencier que 9 sur 10 personnes atteintes qui subissent un dépistage précoce du cancer du sein et du col de l’utérus et suivent un traitement régulier, guérissent facilement.

Dr Akafou a fait savoir que les hommes contractent aussi le cancer de sein qui est un virus qui se transmet et les a exhortés à faire aussi le dépistage précoce. Notons que le cancer du col de l’utérus est transmis à la femme qui fait la maladie, 10 à 15 années après la transmission.

Interrogé par ivoirnews24.net sur les motivations de l’organisation de cette campagne de sensibilisation et de dépistage, le président du Rotary Club de Grand Bassam, Ouattara Alhassan, a dit être heureux de la grande mobilisation et de la réussite de la cérémonie de lancement de cette 3ème édition qui s’étendra sur tout le mois d’octobre.

« J’exhorte les populations et surtout les femmes des villes que nous allons visiter, à se faire dépister gratuitement. Surtout, lorsqu’on sait qu’en dehors de cette opération le dépistage coûte 25 mille FCFA et plus dans les centres », a déclaré la docteur, avant d’ajouter, « c’est encore mieux de le faire maintenant, ce mois d’octobre, pour prévenir ce tueur silencieux », a-t-il prévenu.

Ainsi, les rotariens des clubs Océan de Ouattara Alhassan, Akwaba de Bamba Assekou et Doyen de Micheline Koffi visiteront, après Grand-Bassam, les villes de Bonoua, Bondoukou, Ferkessédougou, Ouangolodougou et plusieurs autres villes du pays.

Rappelons que cette cérémonie a rehaussée par la présence de la préfète de Grand Bassam, Nassou Sidibé et de la reine Mère de Grand Bassam, Obashima Eba. Adjoumani Delors.

Vous aimerez aussi...