Côte d’Ivoire : Des partisans du PDCI bloquent les deux entrées de la ville de Bouaké

Ils s’étaient rassemblées nombreux aux abords du Palais de justice de la capitale du Gbèkè ce Jeudi 3 Octobre pour réclamer la libération de Mangoua Jacques, Vice-président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) qui avait été interpellé après la découverte d’armes de guerre à son domicile.

Les partisans du plus vieux parti Ivoirien, c’est d’eux qu’il s’agit, ont entrepris de fermer les voies d’accès à la deuxième grande ville du Pays avec une violence sans pareille.

Si jusqu’à minuit, Jacques Mangoua n’est pas libéré, nous allons agir ». A déclaré un manifestant blessé qui s’est dit déterminé à en découdre avec la police. Selon lui, la Côte d’Ivoire appartient au peuple Baoulé.

Les forces de l’ordre sont à pieds oeuvre pour rétablir la sécurité dans tout le gbèkè.

Selon nos dernières informations, populations des villages environnants seraient également entré dans la danse en dressant des  barricades pour empêcher toutes circulations en signe de protestation contre l’arrestation de Président du Conseil régional du Gbèkè par ailleurs vice-président du  PDCI Mangoua Jacques.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 + 15 =