Côte d’Ivoire : Alors que le Président Ouattara souhaite le retour de Gbagbo, « Voici la réaction des victimes de la crise de 2011 »

Le président Alassane Ouattara ľ’a répété : il veut laisser une chance à la réconciliation nationale, en permettant à Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé de rentrer sans encombre au pays.

L’ex-chef ď’État et son ministre de la Jeunesse ont tous les deux été condamnés par contumace par la justice ivoirienne à vingt ans de prison ferme. Ils pourraient donc bénéficier ď’une grâce ou ď’une amnistie.

Ce que refuse catégoriquement Issiaka Diaby, président du Collectif des victimes de la crise post-électorale, qui avait fait, selon ľ’ONU, plus de 3 000 morts en 2011 :

« Il faut les arrêter parce qu’une décision du juge dans un État de droit s’exécute. Si vous n’êtes pas d’accord avec la décision, vous avez des voies de recours, comme le procureur l’a fait dans l’affaire Laurent Gbagbo.

Maintenant, on a épuisé toutes les voies de recours, même si la décision ne satisfait pas les victimes : vu qu’elles se sont engagées dedans, elles sont obligées de l’accepter. C’est la même chose ici : il y a une décision de justice qui a été rendue à l’encontre de Laurent Gbagbo, il faut qu’elle s’applique ».

Avec RFI.FR

Vous aimerez aussi...