Côte d’Ivoire : A un peu plus de deux mois des élections législatives, « L’opposition se déchire »

À l’approche des législatives du 6 mars les dissensions se font de plus en plus entendre entre les partis et plateformes de l’opposition quant à la stratégie à adopter. Certaines formations refusent d’y participer quand d’autres décident d’y aller.

Et parmi ces dernières, les discussions pour des candidatures uniques sont plus que laborieuses.

À la veille de la date limite de dépôt des candidatures à la CEI (mercredi soir), le front de l’opposition lancé avant la présidentielle d’octobre dernier a du plomb dans l’aile.

Quand la CDRP, plateforme constituée autour du PDCI, et la plateforme pro-Gbagbo EDS ont annoncé leur intention d’aller aux législatives, plusieurs petits partis n’ont pas suivi, estimant que ce choix contrevenait à la stratégie de boycott de la présidentielle et de refus de reconnaitre le régime Ouattara.

Avec RFI.FR

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 23 =